Muziq, le site qui aime les mêmes musiques que vous
Nouveautés

Le jour où Phil Spector faillit flinguer la carrière de Martin Scorsese

Le 2 octobre, l’inestimable collection Écoutez le cinéma ! proposera The Cinema of Martin Scorsese, un coffret 4-CDs réunissant les scores et les pop-songs emblématiques des long-métrages du cinéaste de Raging Bull, Les Affranchis et Le Loup de Wall Street. Une sélection entre classique, opéra, jazz, soul et rock où les partitions de Bernard Hermann, Philip Glass, Howard Shore, Georges Delerue et Elmer Bernstein télescopent les chansons de Ray Charles, Peter Gabriel, Robbie Robertson et U2 (tracklisting ci-dessous).
Supervisée par Martin Scorsese en personne, cette fantastique somme de 75 titres s’ouvre sur la bande-son de Taxi Driver signée Bernard Herrmann, victime d’une crise cardiaque le soir du bouclage de son ultime score Hitchcockien. Trois ans plus tôt, la caisse claire réverbérée de « Be My Baby » des Ronettes introduisait Mean Streets en révélant le rapport quasi-charnel entre le cinéaste et la musique. Mais en choisissant le joyau du catalogue sixties de Phil Spector, Martin Scorsese, à l’aube de la trentaine, ignorait qu’il mettait dangereusement sa carrière en péril. Dans le sidérant documentaire The Agony and the Ecstasy of Phil Spector réalisé par Vikram Jayanti et diffusé par la BBC en 2010, le producteur emperruqué révélait une stupéfiante anecdote au sujet de sa première rencontre avec le wonderboy italo-américain du Nouvel Hollywood.

Be-My-Baby-John-Lennon-Phil-Spector

Phil Spector et John Lennon

En octobre 1973, Phil Spector enregistre Rock’n’Roll, l’album de reprises de John Lennon, aux studios A&M d’Hollywood. Au cours des séances, l’ancien Beatle interpelle l’inventeur du Mur du son © en lui expliquant qu’il vient de se faire arnaquer. Direction la salle de projection du studio, où défile bientôt le générique de Mean Streets au son de « Be My Baby ». « What the fuck is that ? », s’interroge Spector tout en découvrant le cartouche dévoilant l’identité de l’auteur de la forfanterie, un inconnu du nom de Martin Scorsese. Courroucé, Phil Spector appelle son avocat, qui découvre à son tour la présence non-autorisée du hit des Ronettes en exergue dudit long-métrage. Après enquête, Spector découvre qu’il s’agit du film fauché d’un jeune metteur en scène prometteur, ce qui ne l’empêche pas de baisser le pouce en ordonnant un retrait immédiat des copies du film qui vient tout juste de sortir sur les écrans américains. Un geste lourd de conséquence pour le jeune cinéaste, pour qui un échec signifierait l’arrêt de mort de sa carrière.


« Donne lui une chance, souviens-toi de ceux qui t’ont aidé lorsque tu as démarré », lui suggère Lennon derrière ses lunettes cerclées. Spector réfléchit, puis propose un rendez-vous à Martin Scorsese. « On s’est rencontrés, et Scorsese m’a raconté comment il avait grandi avec les Ronettes et pourquoi cette chanson était si importante pour son film », raconte Spector dans le documentaire. « Il s’est aussi excusé d’avoir utilisé la chanson sans mon autorisation et m’a dit qu’il était vraiment désolé. « Désolé à quel point ? », lui ai-je demandé, et c’est là que ça devient intéressant : en échange de la permission d’utiliser « Be My Baby », on m’a proposé un pourcentage sur tous les futurs films de Robert de Niro, qui n’était pas encore très connu à l’époque. Avance rapide et quelques millions de Dollars plus tard, de Niro est devenu une star ! La morale de cette histoire, c’est que sans « Be My Baby », Scorsese n’avait pas son Mean Streets, et si j’avais fait interdire le film, il n’y aurait jamais eu de Scorsese non plus ! Scorsese et de Niro doivent leur carrière à moi et à John Lennon et ils ne le savent même pas ! ».

Scorsese compile

The Cinema of Martin Scorsese (tracklisting)

CD 1

Taxi Driver (1976)

01-Main title 2’16
02-Sport and Iris 2’18
03-The $20 Bill / Target Practice 2’33
04-A Reluctant Hero / Betsy / End Credits 4’40

Musique originale composée et dirigée par / Original score composed and conducted by Bernard Herrmann Saxophone : Tom Scott

New York, New York (1977)

05-Blue Moon, par Robert De Niro et Mary Kay Place 3’30
(Richard Rodgers / Lorenz Hart)
06-The Man I Love, par Liza Minnelli 3’22
(George & Ira Gershwin)
07-Just You, Just Me, par Liza Minnelli 2’29
(Jesse Greer / Raymond Klages)
08-Bobby’s Dream 4’02
(Ralph Burns)
09-Theme from New York, New York, par Liza Minnelli 3’20
(John Kander / Fred Ebb)
Raging Bull (1980)

10-Cavalleria Rusticana, Intermezzo 3’13
The National Philharmonic Orchestra, dirigé par Gianandrea Gavazzeni
(Pietro Mascagni)
11-Big Noise From Winnetka, par Bob Crosby and the Bobcats 2’37
(Bob Bauduc-Robert Haggart / Bob Crosby-Gil Rodin)
12-Frenesi, par Artie Shaw and his Orchestra 3’03
(Alberto Dominguez)
King of Comedy / La Valse des pantins (1982)

13-Come Rain or Come Shine, par Ray Charles 3’42
(Harold Arlen / Johnny Mercer)
14-Sweet Sixteen Bars, par Ray Charles 4’08
(Ray Charles)

After Hours (1985)

15-Symphonie en ré majeur, K 95, 1er mouvement (Allegro) 2’13
The Academy of Ancient Music, dirigée par Christopher Hogwood
(Wolfgang Amadeus Mozart)
16-9 PM* 3’16
17-Suite pour orchestre No 3 en ré majeur, BWV 3, Air 5’33
Orchestre de la Sarre, dirigé par Karl Ristenpart
(Johann Sebastian Bach)
18-3 AM* 3’15

*Musique originale composée et interprétée par Howard Shore

The Color of Money / La Couleur de l’argent (1986)

19-The Main Title 2’48
20-Modern Blues 2’57

Musique originale composée et dirigée par Robbie Robertson
CD 2

The Last Temptation of Christ / La Dernière tentation du Christ (1988)

01-The Feeling Begins 3’58
02-Of These, Hope 2’40
03-Zaar 4’50
04-With This Love (Choir) 3’19

Musique originale composée, interprétée et produite par Peter Gabriel

Goodfellas / Les Affranchis (1990)

05-Rags to Riches, par Tony Bennett 2’49
(Richard Adler / Jerry Ross)
06-Baby I Love You, par Aretha Franklin 2’41
(Ronnie Shannon)
07-Layla (piano exit), par Derek and The Dominos 3’53
(Eric Clapton / Jim Gordon)
08-Beyond the Sea, par Bobby Darin 2’53
(Charles Trenet-Albert Lasry / Jack Lawrence)

Cape Fear / Les Nerfs à vif (1991)

09-Max 5’36
10-Houseboat 1’46
11-The End 5’36

Musique originale de Bernard Herrmann, adaptée, arrangée et dirigée par Elmer Bernstein

The Age of Innocence / Le Temps de l’innocence (1993)

12-Pick Up Ellen 2’13
13-Farewell Dinner 2’02
14-Van Der Luydens 2’13
15-End Credits 5’05

Musique originale composée et dirigée par / Original score composed and conducted by Elmer Bernstein

Casino (1995)

16-I’ll Take You There, par The Staple Singers 4’37
(Alvertis Isbell)
17-Camille (Le Mépris) 2’30
(Georges Delerue)
18-Night in White Satin, par The Moody Blues 4’26
(Justin Hayward)
19-Walk on the Wild Side, par Jimmy Smith 5’54
(Elmer Bernstein / Mack David)
20-La Passion selon saint Matthieu, BWV 244 (Matthäus-Passion) 6’24
The Chicago Symphony Orchestra, dirigé par Sir Georg Solti
(Johann Sebastian Bach)

CD 3

Kundun (1997)

01-Sand Mandala 4’03
02-Reting’s Eyes 2’13
03-Thirteenth Dalai Lama 3’22
04-Escape to India 10’06

Musique originale composée par / Original score composed by Philip Glass

Bringing Out The Dead / A tombeau ouvert (1999)

05-Bell Boy, par The Who  4’55
(Pete Townshend)
06-Introduction / Rose Appears Again / Larry and Frank’s Nap* 3’46
07-Nowhere to Run, par Martha Reeves and The Vandellas 2’51
(Lamont Dozier / Brian Holland /Edward Holland)
08-Returning Mrs Burke / Rose Dies in the Snow / Rose Faces* 2’54
09-Closing Titles* 2’33

*Musique originale composée et dirigée par / Original score composed and conducted by Elmer Bernstein
Ondes Martenot : Cynthia Millar

Gangs of New York (2002)

10-The Hands That Built America, par U2 4’34
(Bono / The Edge / Adam Clayton / Larry Mullen)
11-Brooklyn Heights 2’16
(Howard Shore)
12-Dionysus 4’51
(Jocelyn Pook)
The Aviator (2004)

13-HI Racer Plane* 3’13
14-Moonglow, par Benny Goodman 3’23
(Eddie De Lange /Will Hudson / Irving Mills)
15-America Aviation Hero* 2’04
16-The Screening Room* 5’23
17-I Can’t Give You Anything But Love, par Django Reinhardt 3’20
Vocal : Freddy Taylor / Violon : Stéphane Grappelli
(Dorothy Fields / Jimmy McHugh)
18-Icarus* 3’53

*Musique originale composée et dirigée par / Original score composed and conducted by Howard Shore

CD 4

The Departed / Les Infiltrés (2006)

01-Cops or criminals 1’58
02-Billy’s Theme 6’56
03-The Last Rites 3’02
04-The Departed Tango 3’31

Musique originale composée et dirigée par / Original score composed and conducted by Howard Shore
Solistes : G.E. Smith, Larry Saltzman, Sharon Isbin, Marc Ribot
Shutter Island (2009)

05-Symphonie No. 3: Passacaglia-Allegro moderato 6’44
Orchestre de la Radio Polonaise, dirigé par Antoni Wit
(Krzysztof Penderecki)
06-This Bitter Earth, par Dinah Washington
(Clyde Otis)
On The Nature of Daylight, par Max Richter 6’15
(Max Richter)
Hugo / Hugo Cabret (2011)

07-The Thief 4’20
08-The Chase 2’49
09-Coeur volant, par Zaz 4’18
(Howard Shore / Elizabeth Cotnoir-Isabelle Geffroy)

Musique originale composée et dirigée par Howard Shore
The Wolf of Wall Street / Le Loup de Wall Street (2013)

10-Mercy, mercy, mercy, par Cannonball Adderley 5’08
(Joe Zawinul / Johnny Watson)
11-C’est si bon, par Eartha Kitt 2’57
(Henri Betti / André Hornez / Adaptation : Jerry Seelen)
12-Moonlight in Vermont, par Ahmad Jamal, Israel Crosby et Vernel Fournier 3’09Eric
(Karl Suessdorf / John Blackburn)

Bonus :

Taxi Driver (1976)
13-Diary of a Taxi Driver 4’28
Avec la voix de /With the voice of Robert De Niro

Musique originale composée et dirigée par Bernard Herrmann

Made in Milan (1990)

14-Made in Milan 4’01
Musique originale composée et interprétée par Howard Shore
Partition inédite pour / Unused score for Gangs of New York (2002)

15-Doctor 3’30

16-Battle 3’09
Musique originale composée et dirigée par Elmer Bernstein
17-The Marty Suite, par Jean-Michel Bernard, piano 7’04

Including : Taxi Driver (Bernard Herrmann) / The Departed (Howard Shore) / The Age of Innocence (Elmer Bernstein) / New York, New York (John Kander-Fred Ebb)